SESSION de cours dominicaux 2015-2016 APPRENDRE et COMPRENDRE LE VOL en P.U.L AVEC L’AS.ICARE par Eliséo GARCIA

Découvert sur le tard par un premier baptême, puis un stage d’initiation suivi d’un autre de perfectionnement, et avec une énorme envie, je m’équipais enfin pour voler  en parapente en autonomie. Bien mal m’en avait pris, après des péripéties et beaucoup de prises de risques inconscientes, je devais me résoudre à me faire à l’idée que voler en parapente n’était pas une de ces activités des plus simples, où le risque devait être évalué en fonction de divers paramètres plus ou moins complexes. Le moment était venu de comprendre  le pourquoi  du comment  de cette activité très technique!

La rencontre avec l’A.S. Icare fut déterminante. Je prenais donc ma première licence en septembre 2015, et je décidais de m’inscrire aux différentes séances de cours théoriques dominicaux au lieu de me rendre à l’église comme d’habitude. Je m’étais converti au dieu Eole. Le menu de ces cours était copieux et varié : météo, aérologie, aérodynamisme, technique et mécanique de vol, homologation du matériel, initiation et lecture de cartes d’espace aérien en prévision d’éventuels cross (on doit toujours rêver !) et le tout dans un jargon propre aux libéristes.

Je reconnais m’être des fois, perdu dans des explications auxquelles je ne comprenais que des bribes mais  en insistant les formateurs bénévoles  expérimentés et chevronnés   répondaient patiemment aux questions qui leur étaient posées. Il y eut parfois aussi des moments de flottements, informations ardues, plein  d’acronymes anglais  à mémoriser (Espace Aérien). Dans l’ensemble, je ne regrette pas d’avoir sacrifié la grasse matinée dominicale pour retrouver le rétroprojecteur de la salle de cours de St- Omer. Dans l’ensemble, l’objectif de ces cours est atteint, même si une partie des contenus est  en cours de digestion en attendant les séances de pratique.

Ces cours m’ont permis de comprendre et de pouvoir mettre en pratique en toute  connaissance de cause, je l’espère, le vol en parapente. Ces cours auront eu la qualité d’expliquer le parapente, dans un esprit de camaraderie, d’entraide et de solidarité. Il y eut de belles rencontres humaines. Je ne ressentirai plus les mêmes choses, installé dans ma sellette, correctement réglée, en contemplant les cieux. Chaque vol apportera une nouvelle expérience, qui se renforcera au cours de mes prochains vols. J’aurai évidemment à approfondir toutes les infos reçues, relire mes notes, et même me réinscrire à certaines sessions l’année prochaine, mais ce sera toujours avec  la même soif  et envie, d’apprendre afin de se perfectionner.

Pour le moment je viens de passer avec succès la théorie du brevet initial, il faut bien un début à tout. L’oisillon deviendra, si Eole le veut, un bel et grand oiseau sage.

"Dès que le vent soufflera je repartira, dès que les vents tourneront, nous nous envoleront".

Un grand merci à l’association AS. ICARE , en particulier, à Nadine, Olivier, les Philippe, Martial, Marc, Gilles, les stagiaires compréhensifs  et à ceux qui se donnent pour faire partager leur passion aux nouveaux arrivants,  le tout avec sourire, joie et hors d’un système mercantile.

                                                                                              Amicalement et Icarement         

   ELISEO, l’éternel débutant.

Pin It

Imprimer E-mail