Bien gérer le RTBA à la prépavol

Publié par Hortet Stéphane.

RTBA

Le RTBA, c’est le Réseau Très Basse Altitude de l’armée de l’Air. « Pour les besoins d’entraînement des forces aériennes nationales et internationales en tous temps, l’espace aérien français comporte un réseau d’itinéraires pour les vols militaires en très basse altitude (RTBA), constitué d’un ensemble de zones réglementées à contournement obligatoire pendant l’activité ».

En effet, « dans ces zones et pour les besoins de l’instruction, des vols militaires à très grande vitesse et très basse atltitude sont conduits » mais :
– le principe « voir et éviter » n’est pas applicable aux missions s’y déroulant.
– les tronçons sont utilisés quelques fois jusqu’au sol.

Les horaires d’activité du RTBA sont indiqués, par plages horaires, pour le jour-même et le lendemain, via le site du SIA, rubrique AZBA avec une visualisation aisée grâce à une carte. Si vous n’avez pas d’accès internet, il est possible de connaître l’activité via un serveur vocal interactif en composant le numéro vert 0800 24 54 66.

La carte du réseau RTBA a été mise à jour le 13 novembre 2019. Les zones colorées indiquent comme par le passé que le plancher de la zone est le sol et donc que la seule façon de transiter dans le secteur en VFR consiste à monter, si la météo le permet, pour passer au-dessus du « tuyau » si ce dernier est actif. Si la météo ne le permet pas, le contournement est obligatoire. Depuis quelques années, l’altitude minimale pour passer le RTBA par le haut est mentionné sur les cartes IGN-OACI au 1/500.000e avec un cartouche le long de la zone RTBA.

A noter que si le contournement du RTBA reste obligatoire quand il est actif, les « tuyaux » étant alors exclusivement réservés aux avions militaires, des avions d’armes peuvent être rencontrés sur l’ensemble du territoire, en dehors du RTBA, mais leurs équipages doivent alors respecter le « voir et éviter ». 

NOTA : tout pilote est responsable de s'assurer des conditions de la réglementation aérienne du jour dans sa zone de vol suite à NOTAM, SUP AIP,...

Imprimer